Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Oct

Le code du silence - Catherine Bécam

Publié par Rion06  - Catégories :  #Thriller

TDO éditions - 240 pages - paru le 04/07/2016

 

Résumé

Lorsqu’il retourne vivre dans son paisible village natal du Narbonnais, Louis Treignac, ancien journaliste, pense couler des jours heureux entre soleil et Tramontane. Cependant, le jour où Marie Serbié, fille d’un riche viti­culteur, disparaît près de chez lui, il est rattrapé par son instinct de fin limier. Au côté du commissaire Bertrand Dalmand, le journaliste participe à l’enquête qui, peu à peu, va faire émerger de lourds secrets de famille. Au fil de leurs investigations, ils comprennent que c’est au coeur même du Narbonnais, dans le village de Portel-des-Corbières, en 1947, que cette sombre histoire a commencé...
Quant aux démons du passé, ils cesseront de refaire surface le jour où les coupables auront enfin payé.

 

Mon avis

Marie Serbié, fille d'une figure influente de la région narbonnaise, disparaît subitement sur son lieu de travail. Pour l'enquête, le commissaire Dalmand va être aidé par Louis Treignac, ancien journaliste originaire de la région. Rapidement, ils vont se retrouver plongés dans une histoire sordide dont l'origine remonte à quelques décennies dans le petit village de Portel-des-Corbières. 

 

Dès les premières pages on est plongé au cœur de l'horreur, au beau milieu d'une cérémonie initiatique extrêmement violente. Le mystère qui entoure ces premières pages m'a de suite intrigué et j'ai immédiatement été happée par le récit. Il y a beaucoup de suspense et l'atmosphère est souvent pesante, angoissante. Jusqu'aux dernières pages on ne sait pas vraiment ce qui attend les personnages et les secrets qui refont peu à peu surface entretiennent le coté mystique de ce livre. 

J'ai bien aimé Louis Treignac, cet ancien journaliste, qui ne va pas hésiter à prendre des risques pour comprendre ce qui se passe. En remuant le passé, il va également faire des découvertes concernant son enfance qui vont révéler une sombre affaire que son esprit avait occulté. Le commissaire Dalmand est également sympathique et j'ai partagé ses inquiétudes concernant sa femme et ses séances chez le mystérieux docteur Belzema. 

Certaines scènes sont très violentes voire gores donc âmes sensibles, s'abstenir ! Personnellement, cela ne m'a pas dérangé car c'est ce qui donne sa force au récit et c'est sur cela que repose une grande partie de l'intrigue.

L'histoire est solide, efficace rendant ainsi le récit captivant. Une fois commencé, il est difficile de lâcher ce livre avant de l'avoir terminé.

 

Je remercie Catherine Bécam pour sa confiance et l'envoi de ce livre que j'ai beaucoup apprécié.

Commenter cet article

À propos

Dans ce blog, je vous parle de mes principales lectures et vous dis ce que j'en ai pensé