Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Feb

Le principe de parcimonie - Mallock

Publié par Rion06  - Catégories :  #Thriller

Le principe de parcimonie - Mallock
​Fleuve Noir - 540 pages - Paru le 11/02/2016

Résumé

Dans un bocal, des doigts humains. Sur l'étiquette : Pervers au vinaigre, Tu ne toucheras pas aux enfants avec des pensées sales. Un individu masqué et vêtu de latex rouge agresse Ivo, un artiste contemporain et dérobe La Joconde. Mallock réunit son équipe et commence son enquête...

Mon avis

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé d'une part Mallock l'écrivain, à la plume toujours aussi précise, fluide et efficace et d'autre part Mallock le commissaire, ours parfois mal léché, parfois menaçant mais toujours aussi attachant.

Pour cette cinquième "Chronique Barbare", Mallock est de retour à Paris, dans les nouveaux locaux de son service, au 13 rue du Cloitre Notre-Dame. Autant dire que Mallock et son équipe de choc n'ont pas le temps d'apprécier ce nouvel espace de travail car ils doivent immédiatement travailler sur le vol de la fameuse Joconde. De mystérieuses traces au sol, un artiste blessé, des résidus de verre mais pas vraiment d'indices permettant une identification rapide du/des voleur(s). Qui a bien pu s'en prendre à Mona Lisa et surtout pourquoi ? Rapidement après ce vol, notre cher Mallock est le destinataire de bocaux qui contiennent, pour certains, des mets à ne pas mettre sur l'étagère de votre cuisine, sauf si vous appréciez la cuisine d'Hannibal Lecteur mais bon, je m'égare...

En parallèle des faits de cet individu, qui se fait appeler Ockham, la capitale française est également menacée par la météo qui ne cesse d'être pluvieuse et neigeuse et qui risque d’entraîner une crue très importante, voire même une crue centennale. La capitale est donc sous le feu des projecteurs et les autorités doivent prendre des décisions importantes pour assurer la sécurité de la population.

Les actes du fameux polichinelle ne cessent d'augmenter en violence mais les indices sont quasi-inexistants et il est très difficile pour Mallock et ses disciples de savoir qui peut bien se cacher derrière de pseudonyme et derrière ce(s) masque(s). Comme d'habitude, notre cher commissaire va devoir faire appel à ses fameuses "visions" et à son intuition pour essayer de (re)trouver des indices à côté desquels il aurait pu passer afin de boucler cette enquête avant que des actions beaucoup plus dramatiques ne soient organisées... Un chapitre m'a beaucoup marqué et ému car la scène m'a immédiatement rappelé les tristes événements qui ont eu lieu à Paris il y a quelques mois...

En résumé : un livre à la hauteur de mes attentes où Jean-Denis Bruet-Ferreol joue parfaitement avec les mots et les tournures afin de rendre son livre captivant et passionnant. Vivement la prochaine Chronique Barbare !!

Commenter cet article

À propos

Dans ce blog, je vous parle de mes principales lectures et vous dis ce que j'en ai pensé